Facile, rapide et gratuit

Créez votre site maintenant

Je crée mon site

Jardin "l'éden du voyageur" à Belle-Île

   

Jardin « éden du Voyageur »

A Belle-Île en mer, entre le port de Sauzon et la pointe des Poulains,  Michel Damblant fait revire les aventures extraordinaires des plus célèbres « Bretons découvreurs de plantes » pendant le circuit découverte de 1h30.

Les Bretons découvreurs de plantes

La Bretagne, patrie de nombreux explorateurs, point de départ des plus prestigieuses expéditions autour du Monde, et terre idéale pour les jardins où sont acclimatées des centaines de variétés rapportées essentiellement au XVIIIème siècle ; la Bretagne et les Bretons ont donc un rôle important dans l’introduction des plantes d’outremer aujourd’hui familières de nos jardins.   

Hyacinthe de Bougainville (Brest 1781-1846)

 

       fils de Louis Antoine, polytechnicien et marin, il participe à l’expédition de Nicolas Baudin dans le pacifique où il pilote le Géographe puis le Naturaliste entre 1800 et 1803. De ce voyage fut ramené, entre autres le grevillea,  protéacé dont les fleurs rouges (photo ci-contre à droite) s’épanouissent dix mois sur douze dans « l'éden du Voyageur ». Le premier planté en France ornait le jardin de l’Impératrice Joséphine à la Malmaison.

 Etienne de Flacour, administrateur de Madagascar (1648 à 1655.) 

-       Après bien des déboires, il rentre en France par un bateau de la compagnie des Indes avec un stock important de plantes qui seront introduites au jardin de Nantes où Louis XIV oblige les capitaines  à «  rafraîchir et conforter les plantes » avant de les transférer au jardin du Roy.  Parmi celles-ci : orchidées, gardénias, la célèbre pervenche, hibiscus et aloès ; une variété jaune arbustive illumine en juillet  « l'éden du Voyageur », photo à gauche.

 François Amédée Frézier

-          ingénieur du génie à St Malo prend le large de la Cité des Corsaires en 1712 à bord du St Joseph pour une mission (secrète) de relevé des côtes du Chili. Outre les rapports hydrographiques et les échantillons de minéraux, F.A Frézier collecte un plant de fraisier à gros fruit. Croisé avec une variété d’Amérique du nord par Duchesne, la nouvelle obtention fut un succès. Le capitaine  Frézier, depuis son jardin de la presqu’île de Plougastel encouragea la culture des fraises dans sa commune. Un plant de fraisier à fleur rose et des dizaines de fraisiers botaniques (fragaria duchesnea poussent dans l" éden du Voyageur ".

Bernard Le Nail

 auteur d'« Explorateurs et

grands voyageurs bretons »,

Editions Gisserot évoque 

ces personnages. La visite de« l'éden du Voyageur » les fait revire : François Amédée Frézier, Jean Baptiste Philibert Willaumez, Prosper Garnot, Auguste François Marie Glaziou, Jean Michel Huon de Kermadec, René Louche des Fontaines, Etienne Louis Raoul.

Jean Baptiste Philibert Willaumez (Le Palais -1763, Suresnes-1845)

-           fils d’un officier garde côte, pilotin à quinze ans sur le Bien Aimé commandé par Bougainville puis marin de la frégate l’Amazone sous les ordres de La Pérouse, il franchira toutes les étapes de la hiérarchie maritime pour devenir un officier féru d’astronomie. Avec  D’Entrecasteaux et La Billardière il naviguera sur la Recherche pour tenter de retrouver l’Astrolabe, le vaisseau de La Pérouse. Contre amiral en 1805, il s’illustre dans de nombreuses campagnes jusqu’en 1845. Il aura vogué dans le sillage des plus grands explorateurs ; de nombreuses plantes de « l'éden du Voyageur » rappellent leurs exploits autour du monde.