Facile, rapide et gratuit

Créez votre site maintenant

Je crée mon site

Jardin "l'éden du voyageur" à Belle-Île

   

Mois de juin, mois du jardin.

                    

Et plus particulièrement mois des rosiers ; dans le jardin du Voyageur les roses déclinent toute la palette des couleurs mais les cistes n’ont pas dit leur dernier mot. Les digitales des champs s’invitent dans les parterres ; les érigérons micronatus étincellent, les calcéolaires et les euryops incendient d’or le vert de la pelouse[1] (enfin du pré tondu).



[1] Aux USA, le gazon représente la plus grande surface de culture irriguée. Trois fois plus que le maïs ; budget annuel 30 milliards de dollars (eau, carburant, engrais, traitement) ; no comment !

Au potager,

régal de fèves, du chou salade « red russian, des radis violets « Malaga », de salades et des premières pommes de terre.

Gros plan:

 

Gros plan sur  3 rosiers  majestueux et 2 cistes à longue floraison.

Question du mois:

Quel est le nom du capitaine de vaisseau de la Compagnie des Indes qui ramena en France le rosier du Bengale en 1798?

Un exemplaire du livre "Des jardins au Sahara" pour le 1ère bonne réponse envoyée à: michel.damblant@neuf.fr

   « Rosa chinensis mutabilis »

       Rosa chinensis trouvé hybridé dans un jardin chinois au début du XIXème. Mieux connu sous le nom de rosier du Bengale, trouvé à Calcutta er rapporté en France par un capitaine de vaisseau de la Compagnie des Indes qui l’offrit à Joséphine de Beauharnais. Il fut une des gloires de la roseraie de la Malmaison car le seul rosier à fleurir de mai à décembre ; les premières variétés de rosiers « remontants » en sont issues.

Fleurs simples naissant rose indien et fanant chamois.

 

Petite sensibilité aux  tâches noires, Supporte très bien la sécheresse.

 « Félicité et Perpétue »

          Obtenteur Jacques 1827, rosa sempervirens (sinstylae), parfumé dédié à deux chrétiennes carthaginoises mortes en martyrs en 203 sous le règne de Septime Sévère (193-211. Cent ans plus tard, sous Constantin, le christianisme devenait la religion d’état !

 

Floraison Juin, très résistant aux maladies.

  « Buff beauty »

         Otenteur Pemberton 1925 ; hybride musqué (sinstylae), fleurs doubles délicieusement parfumées,  très florifère avec de délicates nuances du chamois à l’abricot, légèrement remontant, le vrai rosier anglais.

 

Sensible à l’oïdium.

  Cistus hirsutus psilocepalus

        Ciste chevelu ou ciste de Landernau. Arbuste de moins d’un mètre de haut mais s’étalant volontiers (Plus de 5 m de large) et se mêlant facilement aux plantes voisines. Fleurs blanches en cascade de mi-mai à mi-juin puis remontant jusqu’en septembre. Fleurs collantes avec une odeur entre poivre et musque Toute la garrigue dans votre jardin. Pousse spontanément sur le site de la Forest-Landerneau depuis le XVIIIème siècle. Importé ou indigène ; après bien des recherches de la part des botanistes, l’énigme persiste.

   Cistus puvelurentus

      Ciste poudreux, couvre sol acceptant la mi-ombre, très abondante floraison rose tyrien de mi-mai à mi-juin puis remontant jusqu’en septembre. Odeur musquée  surtout par temps humide. Couvre ici une dizaine de m² mais peut se contrôler ; sécrète une résine aromatique servant d'encens. Les feuilles mortes limitent la germination des mauvaises herbes.

Liens vers des sites partenaires:

Pour découvrir Belle-île de façon originale: www.bretagnesecrete.com